Les 3 trucs à regarder avant de partir en vélo

1. La pression d’air dans les pneus (très très important!)
  • – Important pour ne pas faire de crevaison après un impact à cause que le pneu est trop mou (crevaison de type pinch flat)

  • – Ça rend le vélo plus rapide et c’est moins forçant

  • – Idéalement, ça prend une pompe avec un manomètre pour savoir à quelle pression le pneu est gonflé

  • – Trouvez la pression recommandée sur le flanc du pneu :

o Parfois il n’y a que le maximum à ne pas dépasser pour éviter une explosion!

o Si on roule en dessous du minimum, on est à risque de faire une crevaison

 

2. Huiler sa chaîne
  • – Une chaîne bien huilée permet un changement de vitesse beaucoup plus fluide et facile, alors qu’une chaîne sèche va sauter et on aura l’impression que les vitesses sont désajustées
  • – Pour vérifier si la chaîne doit être huilée, passer un doigt dessus.

o Si la chaîne semble sèche et qu’il n’y a à peu près pas de trace d’huile sur le doigt, c’est le bon moment!

o Si la chaîne laisse une trace d’huile et qu’elle est « mouillée » au toucher, pas besoin d’en rajouter!

Étapes pour huiler la chaîne :

1. Essuyer la chaîne avec un vieux chiffon pour enlever la saleté avant d’appliquer l’huile

2. Appliquer l’huile seulement sur la chaîne en pédalant par en arrière. Pas besoin de mettre de l’huile sur toute la cassette et les vitesses : juste sur la chaîne!

3. Essuyer l’excédent d’huile avec un vieux chiffon pour éviter que la poussière s’accumule sur la chaîne et cause des galettes de crasse

Conseils pour nettoyer sa chaîne :
  • – On peut laver tout le vélo de façon sécuritaire simplement avec du savon à vaisselle. Utiliser une brosse à vaisselle et de l’eau avec beaucoup de savon à vaisselle et frotter!

  • – Utiliser un produit dégraissant spécifique pour le vélo (ils sont souvent moins forts que les produits de voiture et endommagent moins les pièces et la peinture) et appliquer sur la chaîne et les pièces sales MAIS PAS SUR LES FREINS. Frotter avec une brosse ou un linge

  • – Après le lavage, rincer avec de l’eau avec une pression douce pour ne pas endommager les roulements à billes

 

3. Emmener de l’eau et des collations
  • – Prévoir une bonne quantité d’eau pour pouvoir rester hydraté tout au long de la sortie

o Chaque personne est différente, mais selon la température, il faut prévoir entre ¾ et 1 et ½ bidon à l’heure

o Ajouter des électrolytes à l’eau permet de mieux absorber l’eau et peut aider à prévenir les crampes

• Une recette maison : diluer moitié-moitié du jus de fruit dans de l’eau et ajouter une pincée de sel
  • – Emmener une collation qui soutient

o Barre tendres, fruits secs ou des noix

o Prévoir un peu de nourriture au cas où une petite faim nous prend et où la sortie dure plus longtemps que prévu. Le retour sera beaucoup plus agréable!

  • Emmener une source d’énergie rapide

o Les gels et bonbons énergétiques sont faits de sucres rapides et permettent d’apporter un regain d’énergie dans les 5 à 10 minutes suivant l’ingestion. Très pratique pour les longues journées à vélo, les courses, ou simplement pour éviter une chute d’énergie

 

4. (On avait dit 3, mais c’est vrai quand même!) Un ami pour transporter tout notre stock!