- Expédition gratuite sur les achats de 200$ et plus -

LA VÉLOROUTE DES BLEUETS

  • Publié le
  • Par Jaque Parisien
LA VÉLOROUTE DES BLEUETS

Pour tout dire, je m'attendais à rouler seul. Une fois arrivé à alma, je me suis présenté à la réunion prévue avant le souper et ai pu constater que plusieurs amis s'étaient donné rendez-vous pour ce périple de 5 jours et 6 nuits.

Cette année, à défaut d'avoir pu me taper un tour de l'île-du-prince-édouard, j'ai eu l'occasion de me rabattre sur un voyage organisé par vélo-québec, le tour du lac st-jean. Je n'ai jamais été friand des voyages de groupe organisés préférant, et de loin, voyager seul ou, mieux encore, avec une autre personne de confiance, un ami, une conjointe, mais quelqu'un avec qui je suis certain de partager une éthique du voyage à vélo. Toutefois, comme québec défrayait une partie non négligeable du prix du forfait, je me suis laissé tenter.

Pour tout dire, je m'attendais à rouler seul. Une fois arrivé à alma, je me suis présenté à la réunion prévue avant le souper et ai pu constater que plusieurs amis s'étaient donné rendez-vous pour ce périple de 5 jours et 6 nuits. Généralement parlant, il n'est pas évident, du moins pour moi, de m'insérer dans des groupes tissés serrés. En fait, par politesse, je préfère respecter leur bulle et n'accepte de m'intégrer que si on m'invite explicitement.

Le matin du départ, à ma grande surprise, je me suis retrouvé avec trois dames, dont une de 74 ans. Toutes étaient seules et la greffe, si vous me prêtez l'expression, s'est opérée naturellement, simplement. Après seulement quelques jours à rouler ensemble, j'ai compris que mon voyage serait mémorable. Non seulement avions-nous évité les prévisions météo maussades - de fortes pluies et du mauvais temps étaient prévus - mais nous partagions des atomes crochus et la beauté de la véloroute m'avait déjà conquis. J'ai choisi mon trek domane SL6 pour le voyage, équipé de sacs apidura, et ne l'ai pas regretté.

Cette fois-ci, je vais vous épargner les détails quotidiens de mon voyage. Je vais me contenter de vous dire qu'il s'agissait d'une boucle partant d'alma vers st-monique (péribonka), puis vers dolbeau-mistassini, roberval, pour enfin revenir à alma. Et je vais vous laisser des photos, à vous de juger de la beauté de la place si vous n'y êtes jamais allés. Aucun record de distance n'aura été battu lors de ce voyage, les 4 journées à vélo représentaient en moyenne 70 km par jour.

Ce qui m'a impressionné toutefois, c'est la forme physique de ma camarade de 74 ans qui a complété le voyage en nous suivant, plus lentement parfois, avec raison, mais nous l'attendions toujours et nous nous assurions que tout allait bien. Ce qui m'a aussi surpris, c'est de constater que mon seuil d'endurance, donc ma forme physique, augmentait jour après jour et que, rendu au quatrième, j'aurais pu continuer sans problème. Côté accommodation, je n'ai rien eu à redire. Alain, notre guide et responsable du camion balai, avait tout préparé pour nous, donc notre seul souci c'était de rouler et de profiter de notre chance.

En bref, j’ai adoré ce petit voyage pour les raisons mentionnées plus haut. Mes camarades, la beauté des lieux, l’organisation et les accommodements, la météo, tout semblait rouler pour nous. Tout compte fait, si vous n’avez jamais visité le Lac St-Jean, je vous encourage à vous y rendre afin de faire le plein de plaisir de vivre.